Le blog 100% Code Promo ® de Wally

Nouvel espace communautaire spécial Ventes Privées

Posté par Wally le Jeudi 28 janvier 2010


Je voudrais partager avec vous aujourd’hui une initiative géniale, initiée par VraiBonPlan.com: l’espace communautaire VraiBonPlan Vente Privée .

Bon, il est vrai que je ne suis pas neutre sur ce coup-là, puisque je suis impliqué… mais je peux vous assurer que je suis sincère lorsque je dis que je pense que c’est…

Lire la suite de Nouvel espace communautaire spécial Ventes Privées

Ici, les vieux billets sont repassés…

Posté par Wally le Jeudi 9 juillet 2009

Je l’avais annoncé, ce blog n’est pas lié à l’actualité du jour, mais plutôt le traitement de sujets d’actualité.

La nuance? je ne veux pas contribuer à la « course à l’actu » que se livrent certains blogs populaires (presse-citon, chauffeur de buzz, …) ou même sites de grands médias (le figaro, le monde, …), ils le font déjà très bien, je ne vois pas ce que je pourrais apporter.

Par contre, je crois que traiter des sujets à tête reposée, loin de la frénésie de l’annonce, peut s’avérer utile à de nombreux internautes :

Lire la suite de Ici, les vieux billets sont repassés…

Pouvoir d’achat: mieux consommer

Posté par Wally le Samedi 6 septembre 2008

Depuis l’âge de 10 ans, je cherche à dépenser moins. Sans rire, j’ai du être le plus jeune « cliente » de la Redoute. A l’époque, je me débrouillais pour obtenir des pochettes de tirages photo Maxicolor de bienvenue, offrant un développement en tirage double, une pellicule neuve et un cadeau pour…

Lire la suite de Pouvoir d’achat: mieux consommer

Inscription newsletter CODE PROMO

Inscrivez-vous à mes newsletters !

Pour ne pas manquer les prochains articles du Blog Code Promo®,
Inscrivez-vous à mes newsletters !

Partager sur Facebook

Bricolage: Installer un plafonnier sur une fixation de lustre

Posté par Wally le Lundi 1 mars 2010

La plupart des appartements et maisons « modernes » qui ont une arrivée électrique au plafond sont pré-équipés d’un crochet, qui permet d’accrocher un lustre.

C’est pratique si on veut mettre un luminaire suspendu, beaucoup moins si on veut installer un plafonnier (fixé contre le plafond). Au fil du temps (et des plafonniers!), j’ai développé une technique de fixation assez simple et efficace, que je partage avec vous ici. Bien sûr, vous utilisez ces informations à vos risques et périls…

L’idée, donc, c’est de vous montrer comment on passe d’un luminaire suspendu (comme à gauche) à un luminaire plaqué au plafond (comme à droite):

luminaire suspendu luminaire plafonnier

Déposer le lustre, récupérer le crochet

Première étape, démonter le luminaire existant. Bien sûr, penser auparavant à couper l’électricité: laisser la lumière allumée, aller au tableau électrique, basculer le disjoncteur du circuit lumière en question et vérifier que la lumière c’est bien éteinte. Si vous êtes plusieurs dans la maison, laissez la porte du tableau électrique ouverte, ou mieux, mettez un mot sur le tableau: ce serait dommage qu’une autre personne remette le courant en pensant que le fusible a sauté…

Le crochetEn récupérant le crochet, vous verrez que celui-ci est vissé dans la boite électrique: c’est un boitier d’arrivée électrique spécial. Si vous avez de la chance, c’est un modèle « haut de gamme »: des trous de fixation sont prévus sur les côtés, pour mettre un plafonnier. Mais sans surprise, à chaque fois (3 appartements différents), je suis tombé sur le modèle simple.

Gardez ce crochet précieusement: vous allez en avoir besoin pour trouver une vis de la bonne longueur et du bon diamètre. C’est d’ailleurs la partie la plus difficile, à mon goût…

Une chute de bois comme support

Il nous faut un support solide sur lequel fixer le plafonnier. Vous pourriez percer des trous dans le plafond juste à côté du boitier electrique, mais je n’aime pas ça pour plusieurs raisons:

  • Le résultat sera moche: on verra le cache du boitier, et le crochet qui pendra dans le vide,
  • Percer à côté du boitier, c’est prendre le risque de percer dans une gaine électrique (il y en avait 3 qui arrivaient dans ce boitier),
  • Percer un plafond en béton, c’est une sacrée galère. Et si c’est une plaque de plâtre, on n’est pas sûr que la cheville tiendra…

Raboter les angles
Voilà pourquoi j’ai pris le parti de réutiliser l’existant, et de simplement apposer une chute de bois dans le boitier electrique, qui sera fixée par une vis, vissée à la place du crochet.

Pour ce qui est du choix de la pièce de bois, tout dépend de l’emplacement des trous de fixation sur le luminaire à installer: s’ils sont aux 4 coins (cas d’un plafonnier rond), j’utilise une chute de bois circulaire (lors d’un perçage avec une scie-cloche). Là, le support était tout en longueur, j’ai utilisé une chute de bois provenant de la fabrication d’un bac à fleur. Le tout est de choisir un support en bois qui soit assez épais pour permettre de visser le luminaire dedans, mais pas trop pour rentrer dans le boitier, souvent déjà plein de câbles électriques.

Il est même parfois possible de se passer d’un support: j’ai ainsi installé un plafonnier qui disposait d’un trou pile au centre. J’ai juste ajouté une rondelle et mis la (fameuse) vis directement.

Pour revenir au support en bois utilisé sur ces images, il faisait environ 1,5cm d’épaisseur. Après l’avoir coupé un peu plus court que le diamètre du boitier, j’ai dû raboter les angles pour qu’il rentre.

Raboter les angles

Trouver les bonnes vis…

C’est presque l’étape la plus longue: fouiller son stock de vis (à bois), et probablement arpenter les rayons des magasins de bricolage jusqu’à trouver la bonne vis qui remplacera le crochet, et avec de moindres difficultés, les vis à utiliser sur votre support en bois: suffisament solides pour tenir le luminaire, mais pas trop longues pour ne pas dépasser du morceau de bois, et prendre le risque d’abîmer les fils electriques qui se trouvent derrière. Vous pouvez d’ailleurs remplacer ces dernières par des vis/écrou, si l’ordre de montage s’y prête.

Le crochet que je devais remplacer par une vis faisait 70mm de long (jusqu’à la base du crochet), avec un pas de vis très fin: du 3,5mm si je compare avec les vis en rayon. Inutile de vous cacher qu’il est indispensable de se rendre dans le magasin de bricolage avec son crochet et sa pièce de bois. J’ai de nouveau trouvé mon bonheur chez Leroy-Merlin, au rayon visserie en vrac. Il nous aura tout de même fallu 15min à deux pour trouver la perle rare: une vis à bois de 70mm avec un diamètre de 3,5mm.

Note: si vous n’avez pas de perceuse, c’est le moment où jamais pour vous équiper, sans oublier d’acheter un lot de mèche. Si vous prenez le modèle « mèche à métal », vous pourrez aussi bien les utiliser pour percer du bois…

Préparer le support en bois

Isolation de la visMaintenant que vous avez la vis centrale, vous pouvez percer le support en bois. Attention à bien être au centre: sinon, votre support ne rentrera plus dans le boitier électrique! Je vous conseille de percer un second trou de la largeur de la tête de vis sur 2mm, cela permettra d’éviter que la vis dépasse.

Pour éviter tout risque électrique, j’ai ajouté une chute de gaine isolante (conservée lorsque j’ai dénudé une rallonge électrique). Il suffira de glisser la gaine sur la partie supérieure de la vis une fois engagée dans la pièce de bois. Cliquer sur la photo pour voir ce que cela donne…

Fixer toutes les pièces du puzzle

Fixer le luminaireReste à tout fixer. Là, je vais vous éviter de reproduire mon erreur: il est probable que l’orientation du support en bois va déterminer l’orientation du support du luminaire et donc celle du luminaire. Autrement dit: c’est le moment de décider dans quel sens positionner votre plafonnier!

Pour le reste des étapes, cela coule de source: on fixe le support en bois, on fixe le support du luminaire sur la pièce de bois, en faisant bien attention à ce que les vis ne ressortent pas de l’autre côté: elles pourraient endommager l’isolation électrique, ce qui serait une véritable catastrophe: le cadre métallique serait alors sous tension!

Avant de fixer le luminaire, vérifiez que l’ensemble tient bien en tirant un peu dessus. Pour être vraiment tranquille, vous pouvez pendre une bouteille d’eau d’un poids légèrement supérieur au poids du plafonnier: si ça tient, c’est bon signe!

Pour finir, je vous disais que cela marche pour tout type de plafonnier: la preuve avec ce modèle différent. A noter que pour celui-ci, j’avais peur que la chaleur dégagée par l’ampoule ne s’accumule dans le boitier électrique, situé juste au-dessus. J’ai donc replacé le cache en plastique par dessus le support en bois:

Cliquez pour agrandir

Rangé dans : astuce.

Ajouter un commentaire

S'abonner sans commenter

Les commentaires engagent la seule responsabilité de leur auteur. En déposant un commentaire sur ce site, vous concédez à l\'éditeur du site une licence non-exclusive de reproduction de votre commentaire.

// google+1 script: